Dalida, Karl Marx et moi.

Publié le par dalida.marx.et.moi.over-blog.com

 

aurait pu également d’appeler « feminisme(s), gauchisme(s) et contradictions" mais : 1) c’est hyper pompeux 2) c'est moins drole ce qui nous ammène au 3) c’est moins vendeur.

Faut avouer que sous ces airs bonhomme voila une manière assez culottée d'associer deux personnages n'ayant a priori rien à voir dans le but d'attirer l'attention (ça doit même surement être une formule de style avec un nom compliqué).

Bref, quand je vois que le blog de ma petite sœur sur Skyrock cumule des centaines de commentaires (ou Com’s pour les intimes) je me dois d’être vendeuse sinon il en va de mon autoestime, ma place au sein du noyau familial bref, ce qui me reste d’équilibre psychologique.

 

aurait aussi du s’appeler « The F word », j’en étais très fière, F comme féministe, F word bah... comme la série (enfin presque bon on se comprends) c’était il y a un mois, j’ai depuis découvert que "F word" en Anglais non seulement ça existe mais c'est déjà vachement utilisé.

Horreur! Une fois de plus on m’a ante-volé ma brillante trouvaille (oui le bracelet bague c'était moi à 12 ans aussi).

Un mois plus tard, je me dis que ce n'est pas si mal en remarquant que F pourrait également référer à flemmarde dans mon cas.

 

Alors j'entends déjà d'ici...Feministe mais pourquoi diantre? (si si c'est ce que j'entends).

A vrai dire, nous n’allons pas nous pencher sur cette question, elle m'est déjà tellement posée et il faut bien avouer qu'il n'y a rien de plus agacant que de devoir se justifier de quelque chose qui ne le mérite pas.

Toujours est-il qu’aux dires de certains de mes médisants amis, j’ai une légére tendance à tout analyser par l'angle du genre et a avoir des réactions de gauchiste primaire (deux tares pour le prix d’une). Monomanique? Peut être…

 

Mais malgré tout contradictoire. La preuve, timide et peu confiante même pas peur, me voila à écrire un blog sur ma vie et mes idées (rien que d'écrire ça j'en ris) en pensant que ca pourrait interresser quelqu'un.

Non en vrai c'est juste parce que je m'ennuie, ça m'occupe et depuis que j'ai vu qu'il y avait au moins une centaine de blogs dédiés au scrapbooking je me suis définitivement déculpabilisée.

Et ce n'est pas là la seule des contradictions, suite au prochain épisode....

Publié dans Vrac.

Commenter cet article