Le post de l'horreur.

Publié le par Y.

Bien que tous les jouets pour enfants ont un côté inquiétant (personne n'aime à se retrouver dans une pièce remplie de petits démons sur ressorts, poupées aux membres arrachés et autres boites à musique angoissante), je croyais que seuls les clowns me faisaient encore vraiment peur (rapport à Ca, le film).

 

C'était avant cette semaine et la découverte du jouet le plus terrifiant du monde. 

Encore plus horrible que l'annonce de la prochaine comédie musicale de Pascal Obispo sur Adam et Eve + l'arrêt de Carré Viip + poisson moche 008 =  

 


Déjà : Bébés + énormes seins gonflés + faux bruit de succion = Arrrgh!
Bon on va s'épargner le couplet sur le conditionnement social extrême de la petite fille dès le plus jeune âge (tu seras une mère heureuse et dévouée ma fille) je pense qu'on touche ici des sommets. 
Trois remarques tout de même
- L'allaitement en soi ne me pose pas de problèmes. L'idéologie qui va avec un peu plus. Cet impératif de retour à la nature, je m'en méfie, les discours naturalistes n'ont jamais vraiment aidé le questionnement des normes de genre.
Et qu'on vienne pas me dire que ce n'est pas choquant mais juste naturel car non, à 5 ans, ce n'est pas naturel d'allaiter (c'est pour ça qu'on à pas encore de seins).
- Le côté éducatif de la chose me laisse foutrement perplexe. J'ai pas testé l'allaitement mais rien qu'à voir on remarque bien que les tétons ne sont pas des mignons, roses et tout brillants (cf. crevasses, écoulements et douleur). 
-  Et oui, c'est encore plus choquant que les faux biberons.
Déjà parce que je suis persuadée que résoudre l'énigme du faux biberon qui se vide de son pseudo-lait a grandement contribué à mon développement intellectuel.
En plus, n'oublions pas que les seins dans nos représentations actuelles ont deux fonctions : allaiter et érotique. Donc ce n'est pas rien de coller des faux tétons à une mioche de 4 ans sous prétexte de jeu éducatif, c'est juste ultra bizarre.

 

 

Sans transition une autre chose qui me fait très peur c'est ça:

 


"On est tous des filles et fils du roi de France"

Perso j'ai rien demandé à personne (surtout si après je dois porter des ballerines vernies et une chevalière). 

 

Et pourtant j'essaie de ne pas verser dans l'anticléricalisme primaire depuis que j'ai découvert les libchrist.
Un jour si j'ai le courage je vous raconterai les messes en latin avec mon grand-père.
Un jour peut-être...

 

 

Publié dans Vrac.

Commenter cet article

chloe 12/10/2014 01:41


la pub est certainement de mauvais gout mais le jouet ne me choque pas plus que ca, on a dejà inventé des poupees nouveau nés avec le realisme d'un vrai bebe auquel il fallait changer le
pansement du nombril tout neuf... votre probleme serait il simplement d'etre une femme et de vous accepter comme telle? je ne vois pas le mal du dévouement d'une mère à ses enfants et encore
moins celui de l'inculquer à une petite fille? Toute petite je voulais jouer à la maman avec mon poupon et j'adorais ca! votre modèle de vie c'est quoi finalement? Soyons androgynes, avortons et
ne nous marions pas? On a jamais été au plus bas de notre société et c'est des gens comme vous qui en sont responsbles meme si vous refusez de le reconnaitre, l'ancien modele etait celui qui
marchait, on ne réinvente rien en 2014 une femme est une future mere potentielle et un homme un chef de famille quoi qu'on en dise. Les femmes n'ont rien gagné de ce féminisme. Aujourd'hui non
seulement elles bossent et ont toutes les charges d'un homme mais en plus derriere il reste une maison à entretenir et des enfants à s'occupper. car de ce coté ca ne changera jamais

Came 03/08/2011 13:59



...La RETABLITION du royalisme ?? J'ai bien entendu ??


Des siècles de souffrance et de lutte du peuple pour en arriver là. Consternant.



paul 11/04/2011 16:44



Je ne sais lequel des deux documents est le plus attristant.


ce que je vois surtout c'est de la bêtise et c'est ça qui m'attriste. la niaiserie, ça donne quand même envie de répondre pédagogiquement pour ouvrir une conscience, faire découvrir quelque
chose. la bêtise, ben on en a les bras qui tombent. ça dissuade de toute discussion, de toute recherche de grand chose, échange, découverte. là on se dit qu'il n'y a rien à faire.