Top 10 des animateurs qui se sont (malheureusement) essayés à la chanson.

Publié le par Y.

 

Non je n'ai pas encore délaissé ce blog plus que de raison je méditais sur cette question de la plus haute importance : Comment se fait-il qu'il y ait tant de personnes faisant les soldes aux Halles un jeudi alors que s'ils sont là c'est qu'ils ne travaillent pas et ne devraient donc pas avoir de sous pour faire les soldes?

Malheureusement, cette question se transforma vite en introspection trop profonde sur les raisons qui me poussaient à livrer mon pauvre chômage au grand capital industriel de la mode.

Autant dire que j'ai arrêté de réfléchir pour me concentrer sur des choses essentielles (rose ou noir, 34 ou 36). 

 

Bon c'est vrai, j'avoue, j'ai un peu délaissé ce blog pour Topito.

Une envie de légèreté.

Mal m'en pris, mon top écrit à la sueur de mes petits doigts fût refusé sous prétexte de "déjà écrit".

Si j'étais narcissique je répondrais "Aussi bien que moi? J'en doute". Mais je suis juste fainéante je vous le refourge donc.

Aujourd'hui pas de féminisme, pas d'envolée sociolo-politico-lyrique mais pleins de vidéos de derrière les fagots.

 

A une époque où le but ultime semble être de passer à la TV, le mélange des genre fait des ravages (cf. le nombre d'ex "stars" de télé réalité "animateur-chanteur-mannequin"). Mais EUX, les animateurs, ils sont déjà à la TV, alors POURQUOI?

Manque de reconnaissance, entourage peu honnête ("si si j'te jure t'as un beau grain de voix") ou appât du gain? Ce mystère restera sûrement irrésolu mais en attendant c'est nous qui en faisons les frais.

Récemment Christophe Hondellatte a tiré un trait sur toute sa (petite) crédibilité avec le désormais célèbre "Docteur House". On cherche encore à déterminer ce qui est le plus ridicule entre le clip faussement décontract', les paroles absurdes ou les mimiques de CriCri.

 

 

Pourtant s'il s'était retourné un chouia sur le passé, il aurait remarqué que les essais visant à transformer une notoriété télévisuelle en succès musical se soldent rarement par un succès mais plus souvent par le ridicule.

On dira qu'il ont eu le courage d'essayer, on pensera qu'ils auraient mieux fait de s'abstenir.

1) Julien Lepers

 

 
Beau gosse Juju!
Par contre pour le reste... la recette est complète : voix nasillarde, saxo et violons, thème de l'amour de vacance et ses paroles niaises voire absurdes ("ses cheveux était noirs couleur de l'espoir" vraiment?).

Mention spéciale pour le playback sur fond de plage avec air inspiré-yeux dans le vague et l'interaction avec un public en folie (dont mon préféré : le gendarme planté là telle une couille dans le potage).

Combo gagnant.

2) Lagaf'

 
Il parait que c'est de l'humour. Bon.
Ca reste quand même un clip bourré d'effet spéciaux de l'espace et de costumes ridicules.

Quand à la reprise d'un air traditionnel bien entêtant avec des paroles très limitées le tout à la limite du racisme franchouillard cliché. Je ris jaune. Encore plus quand on sait qu'il a récidivé (je vous épargne "Il est Bo le lavabo", vous pouvez vous prosterner de reconnaissance à mes pieds).

3) Philippe Risoli

 


La titre parle de lui même (par l'auteur de "Faire des rimes pour les nuls"). Les effets de voix jazzman power et le solo de saxo ne peuvent rien y faire.

Et en plus y'a même pas de lancer de micro.

4) Passe partout

 

 

Allez on tire pas sur les nains ambulances.

Et pourtant il y aurait de quoi faire : orchestration années 80, voix...approximative et paroles fouillées ("cette fois ci c'est parti, c'est pas le moment de faire pipi"). Mais bon on insiste pas.

Reste quand même un sens indéniable du show : PassePartout ou comment prétendre être au stade de France alors qu'on a trois pelés en face.

5) Patrick Sebastien

 

   
Sans commentaires. Ma revanche pour tous ces mariages, fêtes de village et autres événements festifs.


6) Nikos Aliagas.



Parce que ça lui a visiblement pas suffit de nous torturer les oreilles avec 8 saisons de Star Ac' il se lance aussi.

Au moins c'est une reprise mais Nikos il a un problème : il en fait toujours trop. Voix trop poussée, sur-interprétation, trop de vibes à la fin. Bref, Nikos sois noir si tu veux mais tais toi.

7) Bernard Montiel



Bernard Montiel - Absoludément fou par

Dans le même genre que Julien Lepers, les chœurs sucrés en plus mais malheureusement la vidéo en moins.
Absoludément inutile.

8) William Lemergye


Qui aurait cru que tous les geeks de la planète (au moins) trouverait une nouvelle idole en la personne de William Lemergye!
En tout cas après son pétage de plomb, il remonte dans mon estime. Un mec qui chante une chanson entière sur Pacman ne peut pas être foncièrement mauvais.

9) Danièle Gilbert


Danièle Gilbert commence apparemment à s'ennuyer ferme pendant sa traversée du désert télévisuelle. Elle en profite pour envoyer un message tout en finesse. Soit disant destinée à son public, la chanson aurait tout aussi bien pu s'appeler "Ohé les producteurs reprenez moi à l'antenne j'en chie grave".
Forcément ça fait moins noble.

10) Sophie Favier

Malgré un début de toute beauté et pas du tout surjoué (mention spécial à l'ingé son) j'avoue ne pas être arrivé à la fin de celle ci.
Pire que la voix d'Adjani dans "Pull Marine". (ce qui n'est pas peu dire). D'ailleurs il semblerait qu'elle cherche à jouer sur d'autres "atouts".

Et en cadeau bonus, lui au moins a eu la bienveillance de ne pas sortir un disque en entier :
Pour finir dans la musique, je ne sais pas si vous avez vu l'affiche de la fête de la musique de cette année qui est plutôt ... couçi-couça bof-bof.
affiche-fete-de-la-musique-2011_47458_w250.jpg
D'où la création de ce site assez marrant qui répertorie des affiches parodiques alternatives "presque aussi belles que l'officielle".
     affiche_5.jpg                           fetedelamusique.jpg
Sur ce, vous ne croyiez quand même pas vous échapper sans un petit lien féministe? C'est comme toujours un excellent article chez SexActu sur les bodies sexués Petit Bateau.

Publié dans Vrac.

Commenter cet article

paul 25/06/2011 20:20



Mais je vous rassure hein à la suite de mon précédent commentaire : n'étant pas une femme, je n'aurais jamais d'enfant. (vu que dans la même veine idéologique contradictoire des us et coûtumes,
je n'aurais jamais de femme)



paul 25/06/2011 20:16



Bonjour Y


ben c'est tout simplement abasourdissant et effarant : rien que l'image qui vient avant même qu'on lance la vidéo, ça m'a arrêté d'avoir de la curiosité pour tout ça !


comme j'ai pas la télé, je sais plus à quel point de médiocrité en est tombé la télé, donc je me disais que ça m'informerait. bah ça m'a complètement scotché.


idem pour l'affiche de la fête de la musique hein. grave. dur. incroyable qu'on paie des gens à produire ça ! c'est le travail le plus médiocre qui semble être le plus vélorisé : moi en tant que
pauvre type refusé partout où il se présente pour un emploi, ça m'inquiète !


bon alors je suis allé voir l'article sur les Tshirt sexiste : j'étais déjà au courant par l'intermédiaire du blog d'Héloïse "Fcomme". alors la question que je vous pose hein pour relancer le
débat : vous les élèveriez comment vos enfants vous ?


Moi je leur coudrais moi-même leur vêtement, ils auraient surtout de quoi lire et écrire et pas des livres pour enfant mais directement du roman non expurgé hein. ils auraient des légo et des
nounours, des vrais outils de la maison, que ce soit pour le bricolage ou les travaux domestiques etc... ils auraient des instruments de musique et feraient de la musique, de la danse
contemporaine, et de l'escalade, de la natation aussi hein et du jogging avec papa qui comme il est hypothyroïdique n'a plus la pêche d'autrefois et reste donc pédagogue...


j'interdis les cadeaux enveloppés dont je ne peux pas contrôler staliniennement les contenus idéologiquement inacceptables, genre camion, petite voiture poupée, panoplie de faux outils de
bricolage ou de travaux domestiques, pas de bande dessinée, pas de jeux vidéos et de console, pas de télébision et je sais quoi d'autres que je sais même pas que ça peut exister parce que je vais
jamais dans les magasins de jeux.


bref


je suis contre les jouets : ils sont tous stérotypant et lamentables de vulgarité.


ben si : c'est comme les exemples de succès télévisuels que vous montrez.



Y. 28/06/2011 23:14



Allez un peu de 36 ème degré devant ce genre de "production" permet parfois de ne pas être trop blasé et à mon sens, il vaut mieux en rire même si le rire est jaune...


J'avoue avoir peu pensé à la question de l'éducation de mes potentiels enfants ne planifiant pas d'en avoir justement parce que je pense qu'il est affreusement dur d'être un parent responsable
aujourd'hui et que malgré un "contrôle stalinien" il est impossible de créer une bulle autour de l'enfant même si l'on peut définitivement influencer sa socialisation.


Donc je dirais juste une grosse attention sur tous les jouets stéréotypants mais plus du côté pédagogue qu'interdiction (qui peut mener aux effets pervers). Mais forcément tout cela est plus
facile à dire qu'à faire....